Poèmes en vers libres la plupart du temps ou bien en prose.
Ou alors des carrés poétiques remis en forme, parce que je ne sais pas restituer un carré dans canalblog! mais présentant des • ou des / sans autre ponctuation (selon une idée de l'éditeur Jacques Flament)
Pour le plaisir de jouer avec les mots et de leur donner ce supplément d'âme qu'ils méritent.
Certains sont des nouveaux-nés.
D'autres ont un peu pris la poussière. Alors je les époussette et je vous les livre.

02 mars 2018

Le rêve

cheveux•mêlés•et•bouches•douces •aux•yeux•des•paillettes•d’or•l e•corps•dilaté•de•cet•air•respi ré/ils•allaient•les•chemins•dér oulant•sous•leurs•pas•l’étoffe• de•leurs•rêves/leurs•rires•ces• carillons•légers•que•l’on•accro che•aux•branches•pour•faire•tin ter•la•vie/leurs•chants•parlaie nt•d’amour•de•fleurs•de•paix/le s•montagnes•écoutaient•les•torr ents•retenaient•leur•course•imp étueuse•les•grands•rugissants•e ux-mêmes•devenus•silencieux•esp éraient•le•miracle/les•étoiles• et•toutes•les•galaxies•le•moind... [Lire la suite]
Posté par Encre mauve à 12:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

09 décembre 2016

Au flanc de la rivière

Une tache d'or pâleLe soleil s'est noyé au flanc de la rivièreL'abondance des larmesParfois éteint le feuLa femme marche lente sur l'herbe détrempéeSa longue robe flotte en lambeaux gris de brumeLes arbres au ciel absent dessinent sa prièreMains tordues, tremblantesToutes noires de la terre qu'elles ont caresséeet l'eau tombeau avale la femme en un sanglot.Le soleil s'est noyé au flanc de la rivièreMC Le 8 décembre 2016 La photo a été réalisée par Alain Autechaud et je le remercie de me l'avoir prêtée.Sa page facebook:... [Lire la suite]
Posté par Encre mauve à 09:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 avril 2016

Vision

Un regard dans la nuitSur son front une épéeTranchanteL’oiseau implore le ciel« Encore un peu de temps pour jouer sur ma lyre » Les cœurs sont retournésLes autels fissurésAu sable de leurs désertsS’engloutit la lumièreLa transe étreint la terre, c’est l’heure des délires. Des larmes dans les yeuxL’épée tremble et rougitArdenteL’oiseau implore encore« J’ai vu au creux du monde l’empreinte d’un désir » Les sages femmes marchentDans les bois sombresPatientesAlors au ciel l’oiseauS’élève, flèche vivante, emportant... [Lire la suite]
Posté par Encre mauve à 13:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 mars 2016

J'ai rêvé cette nuit...

J’ai rêvé cette nuit d’un grand ciel étoiléEt de voix réunies dans une mélodie. Laisser tomber tristesse et peur,Ces vêtements usés et laidsIls ont  été tachés de sang.Le malheur les a tissés de ses longs doigts griffus.Leur étoffe imprègne jusqu’au parfum de la peau. J’ai rêvé cette nuit d’un grand ciel étoiléEt de voix réunies dans une mélodie. Précieux ces moments hors du tempsOù la nostalgie se fait larmesOù la volonté s’abandonneIl est temps de quitter la caverne et ses ombresEt d’aller au grand jour rencontrer enfin... [Lire la suite]
Posté par Encre mauve à 09:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 mars 2016

Et que la Vie demeure

Là, debout, tes yeux posés sur moi, Un sourire flottait entre nous, léger Nos bouches affamées et nos mains affolées Le temps s’est ouvert avec nos bras Ton odeur, ta chaleur et le grain de ta peau Tes mots murmures, ton souffle Ô ton souffle, ta vie, ton âme Et nos corps en danse Le soleil, les premiers bourgeons Comme autant de promesses. L’été viendra.   MC mars 2016
Posté par Encre mauve à 09:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 mars 2016

Césure

https://www.youtube.com/watch?v=Eh5gXsxEIgU Césure. Se déchire le ciel en éclair. Avant. Après. Le sein des ténèbres et la lumière enfouie. Le sommeil est profond, le rêve si tenace. Brûlure. Se déchire la peau au buisson. Avant. Après. Le tout petit enfant s’éveille de son songe Et sourit.   Mars 2016
Posté par Encre mauve à 10:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 mars 2016

Femmes de mes lignées

Femmes de mes lignéesAncêtres bien aiméesArdéchoises aux yeux de jaisLyonnaises à l’allure décidée,Je vous ai vues un jourParées de beaux atoursAu bras de votre amourL’épousant pour toujours Femmes de mes lignéesAncêtres bien aiméesJe vous ai vues danserDes rondes endiablées,Votre rire a sonnéRevenant du passé,Votre joie a fuséParfumant les années Femmes de mes lignéesAncêtres bien aiméesSous des draps empesésJe vous ai devinées,Par l’homme pénétrées,De son désir arméEn vos corps désarmés. Femmes de mes lignéesAncêtres bien... [Lire la suite]
Posté par Encre mauve à 13:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 février 2016

Mutations

Marcher à pas lents. Plus rien ne presse plus. Le temps est devant moi : quelques années encore. Nectar à savourer à petites lampées.Les boucles se ferment sur elles-mêmes des anciennes histoires. Les au-revoir se disent, en mots ou en silence.Les pages s’ébouriffent sous le vent du présent et se tournent, sans espoir ni envie de les relire encore.Demain s’élabore dans le ventre du jour.Un seul projet encore : honorer le beau, le juste, le vrai et les hisser jusqu’à mon soleil couchant. Que s’inondent d’or pur et de feu,... [Lire la suite]
Posté par Encre mauve à 10:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
18 février 2016

Leçon d'écoute

Aimer l’instant qui est, le cœur nu du passé,Les mains en coupe ouverte sous le grand bleu du ciel,Les oreilles charmées par quelque chant d’oiseau Quitter ses certitudes, et abraser son âmeDe tous ses souvenirs, de toutes ses croyancesEmpilements confus en millefeuille fané Savourer la présence rougeoyante en l’ami,Filigrane discret d’une empreinte de feuRemisée aux archives de ses heures glorieuses Voir se superposer sur l’austère vieillardOu sur la vieille femme, l’enfant qui, hier jouaitÀ pousser de son pied un caillou sur le... [Lire la suite]
Posté par Encre mauve à 16:19 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
10 février 2016

As-tu rempli ta coupe?

S’entrelacent aux images blanchiesD’un mariage lointainLa voix fraîche et sonore d’un délicieux cousinEt le pas sautillant de la belle aux cheveux d’orQu’enfants nous admirions.Le passé se révèleAu détour du présentCeux qu’on croyait absentsSe souviennent de nousIls languissaient, c’est toutDans les limbes du temps.S’écrit l’histoire ancienneConjuguée au présent,Entre valses de vienneEt tangos renversants.Les jours escamotés,Des mois et des années.Tout est superposé.Dans un éclair soudainD’éclatante lumièreS’envolent les annéesSe... [Lire la suite]
Posté par Encre mauve à 10:02 - - Commentaires [2] - Permalien [#]