Empreintes à l'encre mauve

15 septembre 2017

Ignominie

  Nathan, l’éditeur pour qui travaillent un certain nombre de mes collègues, dont j’espère qu’ils cesseront à jamais de mêler leurs noms au sien, vient de sortir un livre de maths à destination de classes de terminales ES et S dont l’un des exercices vise à déterminer la suite géométrique associée aux nombres de migrants arrivés dans une île de la Méditerranée pour in fine, trouver le nombre total de migrants en fin de période – la précision d’arrondir à l’unité étant donnée à la dernière question. Comment oser imaginer se... [Lire la suite]
Posté par Encre mauve à 20:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 septembre 2017

Tranche de vie de prof

Les 2èmes années de bts sont adorables; ils savent que je vais partir à la retraite fin décembre et que je ne pourrai pas, contrairement à ce que  j’avais pensé, revenir en janvier finir l'année avec eux, six heures par semaine. Parce qu'on ne peut pas travailler pour son ancien employeur dans les six mois qui suivent la retraite. Ils m'ont proposé de me payer chacun 5 euros par heure pour que je continue à leur faire cours. Ils ont plaisanté sur le fait que ce ne serait pas déclaré et que ce serait tout "bénéf" pour moi! ... [Lire la suite]
Posté par Encre mauve à 23:21 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
06 août 2017

République

Aller rejoindre un ami à République pour lui donner des clés. Arriver en avance. Marcher sur la place encore fraîche et peiner à imaginer être là, la nuit, debout, tant tout semble être comme immuable, la statue avec ses dates, 20 juin, 14 juillet, 4 août 1789…et le ciel si bleu, traversé de nuages, si blancs.Observer l’arrivée d’un groupe de bien plus jeunes que soi. Ils mettent de la musique. Ils ont l’air de danser, ensemble. A y regarder de plus près, il y en a un ou une juché sur la margelle de la fontaine qui encercle la... [Lire la suite]
Posté par Encre mauve à 20:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
15 mai 2017

Michel

L’ami s’en est allé et je porte ma peine. Malgré l’oiseau qui chante au printemps foisonnant. L’ami s’en est allé, sa voix grave et chaude ne m’invitera plus à la joie de danser. Il ne me dira plus « continue, tu le dois, pour eux, pour les petits qui attendent ta voix, pour moi aussi un peu, pour cette lumière en plus que tu ajoutes au jour » L’ami s’en est allé. Je peine à le trouver au beau milieu du ciel là où, dit-on, dansent les anges avec le petit peuple ailé. L’ami s’en est allé. Avec élégance. Vite. Hier encore partageant... [Lire la suite]
Posté par Encre mauve à 19:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
10 mai 2017

Toucher

Quelques heures à Paris. Riches de présents. Riches du présent.Levée tôt pour arriver matin. De ma banlieue où bruissent les feuilles des arbres et pépient les oiseaux, le train pour gagner ce lieu d’hommes et d’histoire. Nous nous étions donné rendez-vous au Louvre. Rien que ça ! Devant la pyramide. Sans arrière pensée puisque nous nous rendions à l’expo Vermeer. Le soleil se répandait en taches d’arc en ciel sur le parvis de la pyramide inversée.Vermeer. La lumière, le silence, l’attente. Un suspens plus serein que celui de... [Lire la suite]
Posté par Encre mauve à 18:51 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,