07 octobre 2015

Ils bâtissent le monde

Ils sont là.En silence.Ils composent.Ils ont tous l’air sérieux. Ils me semblent si jeunes pour être si sérieux. Dehors le vent agite les feuilles.Un soleil d’automne joue entre les ors et les roux. La terre n’est pas encore jonchée. L’air est plus frais. L’été est définitivement défait.Les arbres restituent à la vie le feu qu’ils ont absorbé.Flamboiement.Embrasement.Dernière révérence de ce qui fut vivant et qui s’en va pourrir désormais en humus. Dedans, les feuilles bougent aussi.Ils les tournent, découvrent le sujet, ses... [Lire la suite]
Posté par Encre mauve à 15:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

06 octobre 2015

La danseuse

Elle, elle est très belle, jeune, les yeux fort maquillés, la bouche aussi d’ailleurs.Elle est mince, beaucoup d’allure.Un regard rieur. Tout en elle pétille.Elle ne marche pas, elle danse.D’ailleurs, c’est ainsi qu’elle s’est présentée lors de la journée d’accueil: « Je danse, j’ai crée une association, et je la fais vivre, j’organise des évènements, je donne des cours »Son âme damnée la suit partout. Une de ses élèves, inscrite avec elle dans la même formation. C’est elle, en moins souriante.Elle parle haut et fort. Une... [Lire la suite]
Posté par Encre mauve à 23:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
05 octobre 2015

Les étangs de Ville d'Avray

Les étangs de Ville d’Avray. Tu ne connaissais pas. Moi qui m’imaginais que ton savoir était encyclopédique. D’autant qu’un film avait immortalisé le lieu.Surprise devant ce plan d’eau paisible et apaisant. Une photo. `Des nénuphars. Enfin leurs feuilles.Des canards en ribambelle. Les familles du dimanche.Les dimanches de Ville d’Avray, jeunes couples avec enfants et retraités avec leurs cannes- comme les canards ?Nous espérions un soleil jouant avec l’or des feuilles. Ce fut un ciel voilé, un de ces cieux d’automne au parfum de... [Lire la suite]
Posté par Encre mauve à 15:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
03 octobre 2015

Rencontre

Transparences diaprées où danse la lumière,pétales entrelacés vers le ciel en prière,miroirs en reflets délicats sur robe délacéeaux plis et aux replis savamment agencés,présence d’éternité au doux parfum sucré.Maîtres du monde végétal en robe légère :devenir si transparent et laisser la Lumièreépouser avec amour toutes nos obscurités ;lui offrir, pêle-mêle, en guise de présents,nos joies, nos peurs, et tous nos sentimentsnos émotions, nos pensées à chaque instant,notre souffle de vie en berceau accueillant,notre abandon... [Lire la suite]
Posté par Encre mauve à 22:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
01 octobre 2015

Dans mon jardin d'automne

Derniers feux...Les fleurs se maquillent une dernière fois, beautés déjà fanées pour certaines, ainsi va la vie.Les baies régalent les merles et se parent d'or, de feu ou de saphir.Le ciel s'enflamme au matin en incandescences pourpres, puis orangées. Émergent de la brume, arbres, maisons, clocher en silhouettes floues.Clair obscur très tendre, caresse du matin calme, douceur des formes fondues l'une à l'autre par la grâce de ces voiles flottants.La vie, comme en suspens, se demande si elle ne va pas retourner à l'été, tout est si... [Lire la suite]
Posté par Encre mauve à 22:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
29 septembre 2015

Assise sur le trottoir d'à côté

Je suis assise sur le trottoir d’à côté.Je veux boire à la source la beauté,m’enivrer de son éclat si douxla contempler sans fin à genouxIci mes larmes, en coulant,sont devenues purs diamants,ici les chemins sont pavésde joyaux, de perles irisées.Je suis assise sur le trottoir d’à côté.Je veux boire à la source la beauté,m’enivrer de son éclat si doux,la contempler sans fin à genouxIci au ciel dansent des voilesde profond azur, semé d’étoiles.J’entends des voix murmurerdes poèmes au goût de liberté.Je suis assise sur le trottoir d’à... [Lire la suite]
Posté par Encre mauve à 19:31 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

26 septembre 2015

Un rire incoercible

Lui, il vient des Mureaux.Il passe plus d'une heure à venir au lycée, plus d'une heure à rentrer chez lui.Il est un peu rond. Je veux dire qu'il n'est pas svelte.Il sait déjà beaucoup de choses; plus que certains dans cette promotion. Je veux dire qu'il a des connaissances assez solides sur les sujets que j'aborde dans cette promotion.Mais il n'est pourtant jamais absent.Il s'ennuie un peu. Mais il est là.Et pourtant, il ne sait pas pourquoi il est là.Quand je l'interroge sur ses rêves, il ne sait pas. Il sait seulement qu'en... [Lire la suite]
Posté par Encre mauve à 09:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
25 septembre 2015

Autolouange au papillon

Je suis ce papillon légerAux fines ailes bleutéesJe me pose en douceurSur le rebord des cœursAvec délicatesseJe dépose caresseDu bout des doigtsEn toucher de soie.Enivrée de soleil,Je guette les merveilles,Un doux rayon de mielAu ventre des abeilles.Je suis ce souffle d’orQui poudroie dans la nuitPour éloigner les peursEt chasser les soucisJe suis cette émeraudeAu profond de la terreQui rayonne dès l’aubePour éclairer l’enfer.Je suis la flamme libreQui refuse l’anneau de pierre,Les chaînes des douairièresQui vous tirent vers la... [Lire la suite]
Posté par Encre mauve à 10:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
24 septembre 2015

La bulle et le funambule

La bulle et le funambuleTu étais bullebelle bulle irisée,portée par vent léger.Et j’étais funambulesur le fil de l’absencede ta calme insouciance.À pas menus, je marchais,autour de moi, tu voletais,caressant de couleursle ciel et ses nuées,faisant naître en mon cœurdes papillons dorés.Tu étais bulle,belle bulle iriséeau grand soleil d’étéde l’amour qui renaît.Et j’étais funambulePar l’espoir transportée.Et tu t’es élevési haut vers la lumière,puis tu as éclatéen mille éclats de verre.L’abîme s’est fait sombre.J’ai retrouvé mes... [Lire la suite]
Posté par Encre mauve à 09:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
23 septembre 2015

Equinoxe

  Et voilà que l'obscurest revenu ce jourLa terre en son automne mettra sous le boisseaula lumière de l'été. L'humide règnera.Les arbres pleurerontleurs feuilles empourprées. Un tapis de vermeilcouvrira leurs racines.Les oiseaux chercherontquelqu'endroit pour refuge.Le temps avec ses brumesse fera hésitant.Et ceux que la misèrea traîné dans la ruese vêtiront d'angoissechaque jour un peu plus.
Posté par Encre mauve à 09:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,