26 mai 2016

Pussy

Aux derniers lilas, elle partit. Son petit corps devenu plume s’envola.Des milliers d’oiseaux la portèrent sur leurs ailes, avec douceur, vers cet envers du décor où même les chats se rendent lorsque le jour ne les éveille plus au tout petit matin.Son regard vrillait le mien.Que dire en cette ultime rencontre ? En cette profondeur de silence ?Ils n’ont pas la parole, les chats. Ils sont danse, arrondis improbables, abandons aux accoudoirs des canapés, marches de sioux dans les hautes herbes et fulgurance bondie sur... [Lire la suite]
Posté par Encre mauve à 15:01 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

22 mai 2016

Chants d'oiseaux

Dimanche matin pluvieux.Une nuit de pleine lune et d’orage tonitruant mêlés pour un cocktail vitaminé propre à tenir en éveil tout être normalement constitué.Douceur. Le piquetis de la pluie sur les feuilles. Les arbres s’ébrouent. Une petite bruine en rideau estompe délicatement le lointain.Foison de verts.Les pivoines se penchent vers la terre, gorgées d’eau ; leurs opulentes corolles ne supportent pas le moindre caprice du temps. Leurs pétales emmêlés dégoûtent à goûtent.S’en remettront-elles ? Dans ce silence, et ce... [Lire la suite]
Posté par Encre mauve à 10:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
21 mai 2016

Chanter son chant

Il y a ce qui se manifeste d’instant en instant et qui créé la trame des jours, les évènements, ceux que l’on provoque, ceux auxquels on assiste, impuissant, démunis, ceux qui nous remplissent de joie, d’espoir et ceux qui nous font douter de l’humain.Il y a ces miettes de vie, ces brins de rien, un chat qui dort, un chat qui va s’endormir dans son dernier sommeil après dix huit ans partagés. C’est quoi le temps pour un chat ?Se pourrait-il que ces dix huit années n’aient été pour lui que le recommencement jour après jour d’une... [Lire la suite]
Posté par Encre mauve à 20:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,